Les antennes locales

Au fil des années, le Secrétariat a travaillé en étroite collaboration avec ses membres afin d’identifier les projets et les activités qui pouvaient être menés localement dans le but de promouvoir ultérieurement les objectifs et la mission du Réseau. Cela a conduit à l’établissement d’antennes, des réalités locales du Réseau où les membres s’engagent avec un plus large groupe de femmes impliquées dans la construction de la paix et la médiation au niveau local et entreprennent de multiples initiatives.

Une réunion organisée en juillet 2018 à Chypre par le Lobby des femmes chypriotes avec le soutien du RFMM, des médiatrices du Commonwealth, de la LIFPL et de l’UNFICYP a permis de semer les graines d’une antenne locale. À cette occasion, 26 femmes bâtisseuses de la paix de toute l’île se sont réunies pour discuter de la participation des femmes au processus de paix de l’île et élaborer des stratégies et des approches possibles à l’échelle de l’île en vue d’assurer une inclusion majeure.

Suite à des discussions et préparatifs approfondis quant à l’établissement d’une réalité locale du RFMM, les 17 et 18 mai 2019, le RFMM a lancé l’antenne de Chypre. L’évènement d’une durée de deux journées a débuté par une session publique où ont pu être discutés les défis de la participation significative et efficace des femmes aux efforts de médiation et de consolidation de la paix au niveau mondial ; un atelier de médiation interactif a suivi sur la médiation inclusive et sexospécifique et la consolidation de la paix consacré aux femmes locales.

À propos de l'antenne

RFMM – Chypre est une initiative intercommunautaire à l’échelle de l’île lancée en mai 2019 à Nicosie en vue de renforcer le rôle des femmes à la fois comme moteurs de la paix à Chypre par leur inclusion à tous les stades du processus de paix et également en tant qu’agents actifs dans tous les domaines de la vie dans une société démocratique.

Les cinq membres fondateurs de l’ Antenne de Chypre viennent de toute l’île et ont une longue histoire et une grande expertise dans le domaine de la construction de la paix et de l’activisme en faveur des femmes.  Trois d’entre elles étaient présentes lors du lancement du Réseau Méditerranéen des Femmes Médiatrices en octobre 2017 à Rome, et elles ont su rapidement impliquer la communauté chypriote élargie des artisans de la paix en soulignant l’importance d’une initiative inclusive et à l’échelle de l’île afin de promouvoir un processus et un accord de paix inclusifs et durables. Cela a conduit à accueillir deux nouveaux membres de la République turque de Chypre du Nord et à la création du RFMM-Chypre, l’antenne locale du réseau. L’antenne a également participé au lancement de l’Alliance mondiale des réseaux régionaux des femmes médiatrices à New York en septembre 2019.

Inscrivez-vous à la newsletter et suivez les médias sociaux du réseau pour en savoir plus sur les activités de l’antenne.

En janvier 2019, le membres turc du réseau se sont rencontrées avec les médiatrices du pays dans le but de discuter de la possibilité d’établir une antenne locale du RFMM. La réunion a été l’occasion de débattre des questions concernant le rôle des femmes dans les processus de médiation et de consolidation de la paix afin de favoriser la création d’une communauté locale de femmes médiatrices en Turquie et de lancer l’antenne.

Les 29 et 30 juin 2019, le RFMM a lancé l’antenne turque, en rassemblant ainsi des activistes, des experts et des praticiens de tout le pays et de l’étranger. L’évènement de deux journées a consacré des sessions allant d’une analyse plus ample de la médiation et de la médiation sexospécifique du point de vue des universités et des organisations internationales, à des exemples locaux et régionaux de médiation et de réussites.

À propos de l'antenne

L’antenne turque du Réseau des Femmes Médiatrices de la Méditerranée est une initiative qui vise à renforcer le rôle des femmes dans les processus de médiation, de négociation et de construction de la paix et à utiliser ces mécanismes pour créer un discours public à cet égard. Les membres de l’antenne incluent des femmes de Turquie ayant un large éventail d’affiliations, y compris des membres de la société civile, du milieu universitaire, de la médiation et du monde politique, et possédant une expertise professionnelle dans les questions de genre, la résolution des conflits et la consolidation de la paix. L’Antenne, qui est créée sous l’égide internationale du Réseau Méditerranéen des Femmes Médiatrices (RFMM), n’est organiquement liée à aucune entité politique ou organisation de la société civile.

L’Antenne a pour mission de permettre aux femmes médiatrices en Turquie de participer de manière significative à toutes les phases des processus de paix et de résolution des conflits dans le but de parvenir à des résultats tenant compte des questions de genre. À cet égard, l’Antenne vise à entreprendre des recherches pertinentes et à en diffuser les résultats, à organiser des séminaires ainsi que des séances de formation afin de renforcer les capacités et les compétences des femmes en matière de médiation, et à développer des activités appliquées de résolution des conflits, ceci notamment pour favoriser les partenariats et la coopération avec d’autres réseaux de médiation et de consolidation de la paix à l’échelle nationale et mondiale.

Conformément à la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité, le rôle des femmes dans la médiation et la consolidation de la paix est bien reconnu et pris en compte par les États membres et les institutions internationales. Toutefois, en Turquie, les initiatives de paix des femmes ne sont pas suffisamment visibles, alors que, comme le souligne la résolution 1325, les femmes peuvent apporter une contribution importante à l’égalité des sexes et à une paix durable.

L’antenne a été fondée, en juin 2019, par un groupe central composé d’une vingtaine de femmes représentant différents secteurs et milieux en Turquie. Parmi ces membres figurent des experts et des représentants du monde universitaire travaillant sur le genre, la médiation, la résolution des conflits ainsi que des praticiens de la médiation tels que des avocats et d’autres professionnels comme des journalistes et des femmes leaders de la société civile. Pour l’instant, l’antenne n’accepte pas de nouvelles adhésions, mais des discussions sur les critères d’adhésion sont en cours et seront annoncées par la suite.

Inscrivez-vous à la newsletter et suivez les médias sociaux du réseau pour en savoir plus sur les activités de l’antenne.