En janvier 2017, l’Italie a rejoint le Conseil de sécurité des Nations Unies en tant que membre non permanent, dans le but de renforcer sa contribution à l’effort de « consolidation de la paix pour demain ». Un élément clé de l’engagement de l’Italie est de renforcer le rôle des femmes en tant que moteurs de paix tout au long du cycle des conflits.

Reconnaissant la nécessité d’encourager la participation des femmes dans une région clé pour la paix et la stabilité mondiales, l’Italie a décidé de créer un Réseau des femmes médiatrices de la Méditerranée (RFMM). C’est l’une des initiatives phares du mandat de l’Italie au Conseil de sécurité. Elle associe le rôle de l’Italie dans la région méditerranéenne et son engagement en faveur d’une résolution pacifique des conflits et de la promotion de politiques de parité hommes-femmes. La création du RFMM s’insère aussi dans le IIIe Plan d’action national (PAN) de l’Italie sur la femme, la paix et la sécurité, pour la période 2016-2019.

Cette initiative est promue par le ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale en collaboration avec l’Istituto Affari Internazionali (IAI) et Women in International Security Italy (WIIS).

Dernières actualités

Lancement de l’antenne chypriote du RFMM

Mai 2019, Nicosie

Nous sommes heureux d’annoncer que la première antenne du RFMM a été lancée à Chypre les 17 et 18 mai 2019. Faisant suite à une précédente réunion organisée à Nicosie en juillet 2018 par le lobby des femmes chypriotes (CWL) avec le soutien conjoint du...

Groupe mondial de contact

Avril 2019, Rome

Le Groupe mondial de contact pour les réseaux de femmes médiatrices, qui comprend des représentantes du RFMM, du Réseau de femmes médiatrices des pays nordiques, du Femwise et des femmes du Commonwealth, s'est réuni à Rome le 2 avril pour renforcer les synergies entre...

Le Réseau des femmes médiatrices de la Méditerranée (RFMM) a été lancé à Rome le 26 octobre 2017 au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale en présence du ministre Angelino Alfano. Un groupe multigénérationnel d’environ 40 femmes médiatrices et d’expertes en médiation des quatre rives de la mer Méditerranée s’est réuni et s’est mis d’accord sur l’adoption des « principes fondateurs et de la déclaration d’intention » du Réseau.