Turquie

Médiatrices de Turquie

 Ayse Betul Celik

Ayse Betul Celik

Ayşe Betül Çelik a obtenu son doctorat en sciences politiques auprès de l’Université d’État de New York à Binghamton en 2002. Elle est professeure titulaire et enseigne l’analyse et le règlement des conflits et les sciences politiques à l’Université Sabanci d’Istanbul. Elle a été chercheuse invitée à l’American University (2009) et à l’Université de Sydney (2013). Ses travaux portent sur l’ethnicité, l’immigration forcée, la réconciliation, la société civile et le genre dans la consolidation et le rétablissement de la paix. La professeure Çelik est également formée au dialogue, aux ateliers de résolution de problèmes, à la négociation et à la pratique de la paix. Elle a été consultante auprès de plusieurs organisations de la société civile sur le genre et la paix, en plus d’être membre fondatrice de la Fondation pour la paix et du Centre d’excellence pour les femmes et l’étude du genre à l’Université Sabancı. Elle enseigne le règlement des conflits et l’égalité des sexes à la société civile, aux entreprises privées et aux écoles publiques.
Expertise géographique: Turquie
Expertise thématique: Règlement de conflits, genre et consolidation de la paix, conflit ethnique, Processus de paix
Langues: Turc, anglais

Esra Çuhadar

Esra Çuhadar

Esra Çuhadar est professeur associée au département de sciences politiques de l’Université Bilkent en Turquie et chercheur principale à l’Initiative pour une transition et une paix inclusives à Genève. Auparavant, elle a été chercheur-boursière Jennings Randolph à l’Institut américain de la paix et chercheur invitée avec une bourse Fulbright à l’Ecole de droit et de diplomatie Fletcher de l’Université Tufts. Elle a également travaillé à l’Université Sabancı d’Istanbul. Elle a obtenu une maîtrise, un doctorat et un certificat d’études supérieures en résolution de conflits appliquée à l’Ecole Maxwell de la citoyenneté et des affaires publiques de l’Université de Syracuse. Elle a été largement publiée dans les meilleures revues universitaires et dans plus de vingt  livres et a remporté de nombreuses subventions de recherche sur les processus de paix inclusifs, la médiation, la diplomatie de la deuxième voie et le rôle de la société civile dans la consolidation de la paix, l’évaluation de la consolidation de la paix, la pédagogie de la négociation et le leadership politique. Elle a également organisé de nombreuses formations et consultations sur les processus de négociation et de médiation pour divers groupes et organisations dans le monde entier. Elle travaille comme médiatrice régionale pour la Banque mondiale en Turquie et dans le Caucase depuis 2011 ainsi que dans le cadre de la liste de médiation de l’OSCE depuis 2015. Elle a été élue membre du conseil d’administration de la Société internationale de psychologie politique (2010-2012) et du conseil d’administration de l’Initiative de réseau de la médiation européenne entre 2007 et 2010. Elle est un des principaux membres du MWNM et de l’antenne du RFM en Turquie, lancée en 2019, car cela lui permet de partager avec d’autres femmes son expertise en matière de médiation et d’agir en solidarité vis-à-vis des défis liés à l’inclusion des femmes dans les processus de paix.

Expertise géographique : Chypre, Moyen-Orient, Caucase du  Sud,  Turquie
Expertise thématique : analyse, processus de paix inclusifs, médiation, consolidation de la paix, conception de processus
Langues : anglais (courant / avancé), français (débutant), turc (langue maternelle)

Dilara Gök

Dilara Gök

Dilara Gök est l’une des fondatrices de la société Conflictus de conseil en formation. Depuis près de 7 ans, elle travaille en Turquie dans les domaines de la discrimination, de la résolution des conflits, de la médiation et de la construction de la paix avec de nombreuses organisations nationales et internationales telles que la GIZ, le HCR, RET International et autres. Elle a développé des programmes de formation, de nouveaux modules, des approches et des solutions pratiques dans le domaine de la résolution des conflits en s’engageant auprès de groupes sociaux et défavorisés, en tant que formatrice. Parallèlement, après la crise syrienne, elle s’est penchée sur la cohésion sociale en traitant cette question avec les outils de résolution des conflits. Dans ce contexte, elle a développé et appliqué des formations en travaillant avec des organisations à la fois locales et internationales dans des villes à forte densité syrienne. Elle a également travaillé en tant que coordinatrice du Programme des Jeunes Médiateurs, mis en œuvre avec le soutien de l’Ambassade des États-Unis à Istanbul. Aujourd’hui, Dilara est l’un des membres fondateurs de l’antenne turque du RFMM. Depuis 2016, elle oeuvre comme médiatrice entre victimes et contrevenants au Palais de Justice d’Istanbul. Elle a également reçu une formation dans le cadre du programme de bourses de la Résolution 1325 Femmes et Conflicts. Programme : https://tr.linkedin.com/in/dilaragok

Expertise géographique : Turquie
Expertise thématique : résolution des conflits, médiation, médiation entre victimes et contrevenants, consolidation de la paix, cohésion sociale, droits de l’homme
Langues : turc et anglais

Yakin Ertürk

Yakin Ertürk

Yakin Ertürk est professeur émérite de sociologie à l’Université technique du Moyen-Orient d’Ankara. Son expérience professionnelle en matière de conflits s’inscrit dans le cadre de mandats internationaux de surveillance des droits de l’homme, notamment en tant que rapporteur spécial sur la violence contre les femmes et en qualité de membre de commissions d’enquête sur les violations des droits de l’homme dans deux zones de conflit : à savoir, la Commission d’enquête internationale indépendante sur les évènements de juin 2010 en République du Kirghizstan (oct. 2010-avril 2011) et la Commission d’enquête internationale indépendante sur la République arabe syrienne du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies (12 sept. 2011-23 mars 2012). A cetégard, elle a travaillé dans diverses régions géographiques, avec un intérêt tout particulier pour le Salvador, le Guatemala,l’Afghanistan, la RDC et le Moyen-Orient. Son article à paraître intitulé : « Programme pour la paix et la sécurité » dans le Journal consacré aux Conflits, à la Paix et au Développement (JOCPDS), traite des processus de paix et de l’agenda Femmes, Paix et Sécurité. Elle a rejoint le Réseau des Femmes Médiatrices de la Méditerranée car celui-ci offre une plate-forme permettant de contribuer à une approche négociée du conflit en Turquie et dans la région du Moyen-Orient et rendant les femmes négociatrices disponibles au niveau national et mondial.

Expertise géographique : Salvador, Guatemala, Afghanistan, RDC et Moyen-Orient
Expertise thématique : violence contre les femmes, Femmes, Paix et Sécurité, processus de paix
Langues : anglais et turc

Elif Kalan

Elif Kalan

Elif Kalan est une consultante indépendante en analyse et résolution des conflits, en consolidation de la paix ainsi qu’en programmes et initiatives communautaires. Elle possède une vaste expérience professionnelle avec les organisations internationales, telles que GIZ, les agences des Nations Unies, la Commission européenne, les organisations humanitaires comme IMC et Ret International. Récemment, elle a mené des consultations pour ONU-Femmes Turquie dans le cadre du Programme de réponse en faveur des réfugiés en matière de genre. Elle a ainsi opéré avec les communautés syriennes et d’accueil sur la question du genre en situations d’urgence et en présence de conflits complexes, de mȇme que sur leur atténuation grâce à des pratiques locales de médiation et une approche de cohésion sociale. Elle a également organisé des formations et des ateliers au sein de nombreuses universités. Elle est co-fondatrice de de la société Conflictus de conseil en formation sur la résolution des conflits en Turquie où elle a conçu, maintenu, développé et dispensé de multiples programmes et projets de formation dans le but de renforcer les compétences et les connaissances des groupes, notamment en matière de résolution des conflits et de médiation communautaire. Elle s’est montrée particulièrement active au sein de l’antenne turque du RFMM depuis son lancement et a co-dirigé un programme de formation à la médiation sensible au genre intitulé « Les femmes et la médiation », adressé aux femmes travaillant intensément aux programmes de réponse en faveur des réfugiés auprès des OSC et aux autorités locales. Elle est extrȇmement motivée et s’intéresse non seulement au leadership des femmes et des jeunes dans les processus de résolution des conflits et de médiation à tous les niveaux, mais également au développement de programmes de formation sur mesure et spécifiques en utilisant des méthodes de médiation sensibles au genre et propres aux jeunes et aux femmes. Elle est titulaire d’une maîtrise en analyse et résolution des conflits à l’Université Sabanci d’Istanbul et d’un master en sociologie politique auprès de l’École d’économie et de sciences politiques de Londre grâce à une bourse Jean-Monnet, dans le cadre du programme de bourses d’études « Femmes et conflits dans la résolution 1325 » et du programme de bourses législatives soutenu par le Département d’État américain.

Expertise géographique : Turquie, Moyen-Orient, Europe centrale et du sud-est
Expertise thématique : résolution des conflits et médiation communautaire tenant compte des spécificités des femmes et des jeunes, consolidation de la paix, cohésion sociale, programmes d’intervention en faveur des réfugiés
Langues : turc (langue maternelle), anglais (courant) et français (débutant)