Le Groupe mondial de contact pour les réseaux de femmes médiatrices, qui comprend des représentantes du RFMM, du Réseau de femmes médiatrices des pays nordiques, du Femwise et des femmes du Commonwealth, s’est réuni à Rome le 2 avril pour renforcer les synergies entre les réseaux régionaux et préparer le lancement de l’Alliance mondiale des réseaux de femmes médiatrices. Le Groupe mondial de contact a été créé en mars 2018 lorsque des réseaux régionaux de femmes médiatrices et des organisations internationales se sont réunis à Oslo lors d’un événement organisé par le ministère norvégien des Affaires étrangères, le PRIO et NOREF, au nom des femmes médiatrices des pays nordiques. Au cours des sessions à Oslo, les participants ont réfléchi à l’importance des réseaux des femmes médiatrices et à la possibilité d’établir une alliance mondiale plus vaste, agissant comme une plateforme permettant de partager des expériences et d’accroître la synergie entre les réseaux existants. Lors de la réunion à Rome, les participants ont partagé des informations sur leurs activités et présenté les initiatives prévues pour 2019. Le groupe a longuement discuté de la voie à suivre et a convenu que le lancement de l’Alliance mondiale aurait lieu fin septembre 2019 à New York, lors de la 74e session de l’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU 74).

*
Sur la photo, de gauche à droite : Emanuela Curnis (RFMM) Sirpa Mäenpää (Réseau de médiatrices des pays nordiques) Irene Fellin (RFMM), Elisabeth Slåttum (Réseau de médiatrices des pays nordiques), Catherine Samba-Panza (FemWise-Africa), Barbro Svedberg (Réseau de médiatrices des pays nordiques), Soad Shalaby (FemWise-Africa et RFMM), Katie Kelly (femmes médiatrices du Commonwealth), Lina Ekomo (FemWise-Africa).