+39-063224360 info@womenmediators.net

Tunisia

Mediators of Tunisia

 Bochra Belhaj Hmida Sahli

Bochra Belhaj Hmida Sahli

Attorney at the Court of Cassation specializing in the field of social and family law, women, children, and human rights. Member of the Assembly of People’s Representatives (ARP) since 2014. Feminist activist. She contributed to the creation of several associations and networks. President of the Tunisian Association of Democratic Women from 1995 to 2001 and General Secretary from 2003 to 2005. Member of the first network of Arab women in 2015. President of the Committee on Rights and Freedoms of the People’s Assembly from January 2015 to March 2016. President of the Committee on Individual Freedoms and Equality COLIBE. Contributed to many campaigns for human and human rights. She has given several conferences in Tunisia, the Arab world, Europe and America. Honors and Awards: Has received a medal of the Order of the Republic, type 2, August 13, 2018. Honored by several Arab and Western organizations and women’s magazines, she also received the Anna Lindh 2015 Civil Society Award. Won 2018 award Heroe of the Global Campaign against Extremism and Intolerance came of the International Coalition of Hope. Member of G7 Advisory Council for Equality between Women and Men. 

Avocate à la cour de cassation spécialisée dans le domaine du droit social et familial, des droits des femmes, des enfants et des droits de l’homme. Députée  à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP)depuis 2014. Activité associative: elle contribué à la fondation de plusieurs associations et réseaux: Expériences en leadership et travail bénévole de plusieurs organisations nationales ,régionales et internationales don’t. Présidente de l’Association tunisienne des femmes démocrates de 1995 à 2001 et secrétaire générale de 2003 à 2005. Présidente de la Commission des droits et libertés de l’Assemblée populaire de janvier 2015 à mars 2016. Présidente de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité COLIBE. Membre du conseil consultatif sur sur l’égalité les femmes et les hommes du G7. A contribué à plusieurs campagnes pour les droits humains. Prix et distinctions honorifiques: a reçu l’Ordre de la République, type 2, le 13 Août 2018. Honorée par plusieurs organisations arabes et occidentales et par des magazines féminins. A également reçu le prix de la société civile 2014 d’Anna Lindh. Le prix de l’héroïne contre l’extrémisme et l’intolérance 2018 par la coalition internationale de l’espoir. Nommée et honorée par le SOMMET MONDIAL DES DEFENSEURS DES DROITS HUMAINS et le barreau de Paris (150 défenseurs des droits de l’Homme ). Nommée par le bureau régional du commissariat régional des droits de l’homme parmi les trente personnalités arabes les plus engagées de 2018

 

Ouided Bouchamaoui

Ouided Bouchamaoui

Mrs. Ouided  Bouchamaoui  is a shareholder  and  administrator  of  the Hedi  Bouchamaoui  Group. In May 2011, she became the first woman to be elected as President of the Tunisian Confederation of Industry, Trade and Handicrafts (UTICA). In  2013,  UTICA, in partnership with the Tunisian General  Labor  Union (UGTT),  the  Tunisian  Human  Rights  League  (LTDH),  and  the  Tunisian  Order  of  Lawyers,  formed  “The  Tunisian  National  Dialogue  Quartet”, which was awarded with the Nobel Peace Prize in 2015. Mrs. Ouided  Bouchamaoui is the recipient of several awards, receiving in 2015 the title of  “Grand  Officer of  the  Order  of  the  Republic – First  Class” by the Tunisian President Mr.  Beji  Caid  Essebsi, and the “Legion  d’honneur”  from  the  French  President,  Mr.  François  Hollande.  In  2016,  Mrs.  Bouchamoui  became  member  of  Business  for  Peace  Foundation,  and  joined  the  Foundation  Culture  of  Peace.

Mme Ouided Bouchamaoui est actionnaire et administratrice du groupe Hedi Bouchamaoui. En mai 2011, elle est devenue  la première femme à être élue présidente de la Confédération tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA). En 2013, l’UTICA, en partenariat avec l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme (LTDH) et l’Ordre tunisien des avocats, a formé le «Quatuor de dialogue national tunisien» lequel a reçu le prix Nobel de la paix en 2015. Plusieurs prix ont été décernés à Mme Ouided Bouchamaoui : le titre de “Grand Officier de l’Ordre de la République – Première Classe” en 2015 par le président tunisien M. Beji Caid Essebsi, et la “Légion d’honneur” par le président français, M. François Hollande. En 2016, Mme Bouchamoui est devenue membre de la Fondation Business for Peace et a rejoint la Fondation Culture de la Paix.

Khadija Cherif

Khadija Cherif

Khedija Cherif is a feminist activist and winner of the 2014 Minerva Award. Legion of Honor, granted by the President of the Republic of Tunisia on August 13, 2015. She teaches sociology at the University of Tunis. Parallel to her academic work, Khadija Cherif is involved in the Tunisian civil society movement. She joined the Tunisian League of Human Rights (LTDH) in the early 80s. Chair of the Women’s Commission, then Vice-President of the National Board from 1985 to 1994. She is a founding member of the Tunisian Association of Democratic Women (ATFD) and the Women’s Association for Research and Development (AFRD). After the revolution, Khadija Chérif was appointed to the High Authority to prepare for the democratic transition. Today she chairs the ATFD’s Equality in Legacy Commission. Khadija Cherif received in 2008 the Human Rights Prize of the French Republic on behalf of the ATFD. Khadija Cherif has several publications on women’s rights and social change.

Khedija Cherif est une militante féministe et lauréate du prix Minerva 2014. Légion d’honneur, accordé par le Président de la République tunisienne le du 13 aout 2015. Elle enseigne la sociologie à l’Université de Tunis. Parallèlement à son travail d’universitaire, Khadija Chérif s’investit dans le mouvement de la société civile tunisienne.Elle intègre la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH) dès le début années 80. Elle y présidera la Commission des femmes, puis occupera le poste de Vice-présidente du bureau national de 1985 à 1994. Elle est l’une des membres fondatrices de l’Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) et de l’Association des femmes pour la recherche et le développement (AFRD). Après la révolution, Khadija Chérif a été nommée au sein de la Haute instance pour préparer la transition démocratique. Aujourd’hui préside la commission « égalité dans l’héritage » de l’ ATFD. Khadija Chérif a reçu en 2008 le Prix des droits de l’Homme de la République française au nom de l ATFD. Khadija Chérif a plusieurs publications sur les droits des femmes et changement social.