Médiatrices

Claudia Maffettone

Categories: Afrique du Sud, Anglais, Diplomatie de la voie II, Espagnol, États-Unis, Europe et UE, Français, Italien, Médiation, Médiation, Processus de haut niveau, Processus de paix, Région Mena
Location: Italie
Expertise géographique: région MENA, Afrique, États-Unis, UE
Expertise thématique: médiation, volet 2, processus de haut niveau
Langues: italien, anglais, français, espagnol

Claudia Maffettone est responsable  du programme de médiation pour le volet 2 au sein de l’organisation Search for Common Ground (Search). Elle a conduit jusqu’ici plus de 35 initiatives de dialogue en faveur des relations américano-iraniennes et américano-russes, du processus de paix en Syrie, du déminage en Libye et d’une inclusion majeure dans les processus de paix. Elle prône l’avancement de la pratique de la médiation et dirige un consortium international dans le but de soutenir les médiateurs africains locaux et leur engagement dans les processus de haut niveau. Claudia est une médiatrice expérimentée, formée auprès de l’Institut des États-Unis pour la paix, PATRIR, à la Faculté de droit de Harvard et au barreau de la ville de New York. Auparavant, elle travaillait chez Soliya, une organisation pionnière dans le domaine des échanges virtuels et du dialogue interculturel, développant des partenariats avec des établissements d’enseignement, des ONG et des OSC dans la région MENA, en Asie, en Europe et en Amérique du Nord. Claudia est titulaire d’une licence en relations internationales et en diplomatie à l’Université de Naples « L’Orientale », en Italie, et d’une maîtrise en résolution des conflits à l’Université de Bradford, au Royaume-Uni, où elle a fait ses études en tant que boursière du Rotary. Son travail lui a permis de se rendre compte qu’en dépit du nombre limité de femmes médiatrices, signataires ou négociatrices dans les processus de paix, l’engagement des femmes dans la médiation augmente les chances de réussite des accords de paix.  Elle tient donc à ce que ce nombre augmente et que les femmes à la table des négociations soient équipées des meilleurs outils pour faire une différence significative et accroître la durabilité des accords de paix.

Claudia Maffettone

Claudia Maffettone est responsable  du programme de médiation pour le...

Esraa Saied

Categories: Afrique du Sud, Cohésion sociale, Construction de la paix, Développement, Développement durable, Développement international, Genre, Médiation, Paix et Sécurité, Région Arabe, Région Mena, Renforcement des capacités
Location: Égypte
Expertise géographique: Afrique, MENA et région arabe
Expertise thématique: paix, conflit, développement, genre, médiation, consolidation de la paix, cohésion sociale, FPS, renforcement des capacités, droit international humanitaire
Langues: arabe (langue maternelle), anglais (courant), espagnol (niveau intermédiaire)

Esraa Saied est une consultante en matière de paix et de développement et possède une vaste expérience professionnelle au contact d’un bon nombre d’organisations internationales et régionales. Auparavant, elle occupait le poste de responsable du programme pour le rétablissement et la consolidation de la paix et de l’agenda Femmes, paix et sécurité (FPS) auprès du Centre international du Caire pour la résolution des conflits, le maintien et la consolidation de la paix (CCCPA). Elle a également représenté le secrétariat de l’Association internationale des centres de maintien de la paix (IAPTC).

Avant de rejoindre le CCCPA, Esraa a exercé les fonctions de directrice de la formation chez Sutherland Global Services pendant cinq ans. Son travail l’a portée à accepter divers postes à l’étranger, comme à New York, en Louisiane, à Manille et au Caire.

Durant sa permanence au sein du CCCPA, de 2014 à 2020, elle a suivi la gestion de toutes les activités de renforcement des capacités et de recherche dans les domaines du rétablissement et de la consolidation de la paix et du programme FPS. Elle a contribué à l’élaboration de nombreux manuels de formation du CCCPA sur l’analyse des conflits, le dialogue, la négociation et la médiation, l’autonomisation des femmes dans les processus de paix, la prévention de l’exploitation et des abus sexuels. Elle a également été chargée de mettre en œuvre toutes les formations préalables au déploiement dispensées aux Casques bleus égyptiens et a coordonné plusieurs ateliers de haut niveau en partenariat avec l’Union africaine et les Nations Unies (à New York, Addis-Abeba et au Caire).

Titulaire d’une maîtrise en études sur la paix et les conflits à l’Université de St. Andrews (Royaume-Uni, 2018), avec une thèse sur les méthodologies d’évaluation des opérations de paix des Nations Unies, Esraa possède en outre une licence en sciences politiques à l’Université du Caire (2009).

Elle a rejoint le réseau en raison de sa conviction en l’importance de l’autonomisation des femmes et en l’impérative nécessité de les intégrer dans les processus de paix et de développement.

Esraa Saied

Esraa Saied est une consultante en matière de paix et...

Farida Jaidi

Categories: Afrique du Sud, Anglais, Arabe, Développement professionnel, Espagnol, Europe et UE, Formation diplomatique et de protocole, Français, Genre, Gouvernance, Italien, Leadership, Portugais
Location: Maroc
Expertise géographique: Europe et Afrique
Expertise thématique: formation, leadership, gouvernance, formation et protocole diplomatique, développement professionnel, genre
Langues: connaissance moyenne de l’arabe, de l’anglais, de l’italien et de l’espagnol, connaissance courante du français et connaissance de base du portugais

Farida Jaidi est diplomate de carrière et a exercé ses fonctions pendant 38 ans au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération en tant que chef de département et de division, directeur de la coopération multilatérale, consul général à Montréal, ambassadeur en Suède, au Brésil, au Paraguay et au Suriname, et conseiller diplomatique auprès du ministre des Affaires Etrangères. Elle a participé à un bon nombre de conférences et de sommets au niveau international (ONU, MNA, PNUD, PNUE, FAO). Conseillère du Premier ministre auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), elle a fait partie de la délégation de l’OIF ayant supervisé les élections en Mauritanie et a également présidé la délégation qui a supervisé les élections au Niger. Actuellement, elle est formatrice et maître-coach en développement personnel et professionnel ainsi que coach diplomatique, exerçant à l’Académie du Ministère des Affaires étrangères. Elle est très active dans le cadre national au sein des séminaires abordant de nombreuses questions liées au genre, allant de la santé à l’économie, de l’entreprenariat au développement. Au fil des ans, elle a   reçu  de nombreuses distinctions et a été décorée par Sa Majesté le Roi du Maroc. Elle est membre du Réseau des Femmes Médiatrices de la Méditerranée, qu’elle a rejoint dans le but de contribuer à la réalisation de la paix dans le monde. Elle estime que les femmes ont une responsabilité importante à cet égard, mais qu’elles ont besoin d’une autonomie et de droits politiques et économiques. Elle est membre de FemWise et depuis 2016, elle est présidente de l’Association des femmes de l’environnement (EWA).

Farida Jaidi

Farida Jaidi est diplomate de carrière et a exercé ses...

Kalliope Agapiou Josephides

Categories: Afrique du Sud, Allemand, Anglais, Chinois, Elaboration de la constitution, Espagnol, Français, Genre et inclusion, Grec, Italien, Partage du pouvoir, Zone euro-méditerranéenne
Location: Chypre
Expertise géographique: zone euro- méditerranéenne et Afrique
Expertise thématique: genre et inclusion, élaboration de constitution et partage du pouvoir
Langues: grec, français, anglais, allemand et espagnol courants ; connaissances de base en italien et en chinois

Kalliope Agapiou Josephides est titulaire de la Chaire Jean Monnet à l’Université de Chypre, et élue membre du Conseil du Campus global des Droits de l’Homme à Venise.   Elle a  été présidente de l’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes à Vilnius, et vice-présidente du Centre interuniversitaire Européen pour les Droits de l’Homme et la Démocratisation à Venise. Elle est titulaire d’un doctorat en sciences politiques à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et possède une vaste expérience nationale, régionale et internationale dans les domaines de l’égalité des sexes, des droits de l’homme, des femmes, de la paix et de la sécurité, de l’élaboration de constitutions et des négociations internationales. Elle est régulièrement conviée à l’École des Droits de l’Homme de Venise, pour intervenir sur les questions relatives aux femmes, à la paix et à la sécurité et à la CEDEF, aux violences sexuelles liées aux conflits, aux violences sexistes, aux défenseurs des droits de l’homme… Elle est l’auteur principal de l’étude du Parlement européen sur les femmes dans les transitions démocratiques, l’expert principal pour la dimension de genre dans l’étude mondialedes Nations Unies sur les enfants privés de liberté, et l’expert national pour le plan d’action national de Chypre pour la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Sa vision du rôle et de l’autonomisation des femmes dans la transformation, la consolidation et le maintien de la démocratie, la prévention des conflits et la garantie de la paix et de la sécurité l’a incitée  à  rejoindre  le  groupe  des membres fondateurs du RFMM et à prendre l’initiative de la créationde l’antenne du RFMM à Chypre, en vue de renforcer le rôle des femmes en tant que moteurs de la paix et agents actifs dans tous les domaines de la vie.

Kalliope Agapiou Josephides

Kalliope Agapiou Josephides est titulaire de la Chaire Jean Monnet...

Laura Bologna

Categories: Afrique du Sud, Anglais, Chypre, Diplomatie, Elections, Espagnol, Français, Genre, Israël, Italien, Médiation, Népal, Paix et Sécurité, Palestine, Prevention du conflit, Processus intergouvernementaux
Location: Saint-Marin
Expertise géographique: Afrique, Chypre, Israël et Palestine, Népal
Expertise thématique: diplomatie, paix et sécurité, prévention des conflits, médiation, élections, genre, processus intergouvernementaux
Langues: anglais, français, italien (langue maternelle) et maîtrise de l’espagnol

Laura Bologna est chargée des affaires politiques au Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix (DPPA) au siège de l’ONU à New York depuis 2000, après avoir servi dans le service diplomatique de la Mission permanente de Saint-Marin auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg, où elle s’est concentrée sur les droits de l’homme etl’égalité des sexes. Laura est membre du Réseau des femmes médiatrices de la Méditerranée et apporte sa contribution grâce à son expérience directe et étendue dans les processus de médiation ainsi qu’à son vaste réseau de contacts dans la région et en Afrique. Elle compte plus de 20 ans d’expérience dans la diplomatie, les relations internationales en matière de paix et de sécurité, les processus intergouvernementaux, la prévention des  conflits,  la  médiation,  les  élections  et  les questions de genre. Pendant plusieurs années, elle s’est concentrée sur l’Afrique, en particulier sur la région des Grands Lacs, l’Afrique orientale et australe et le Soudan. Elle a participé à des opérations de paix des Nations unies, notamment au Népal en 2007, au Soudan en 2011 au sein du Groupe de haut niveau du Secrétaire général pour les référendums sur le Soudan, et à Nicosie au sein du Bureau du conseiller spécial du Secrétaire général pour Chypre où elle a apporté son aide lors des négociations en 2016. Au cours des dernières années, elle s’est concentrée sur le conflit israélo-palestinien et son processus de paix. Elle a une connaissance approfondie de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies et des questions relatives à la paix et à la sécurité des femmes ainsi qu’à la parité des sexes. Elle est titulaire d’un master en sciences politiques et en affaires internationales à l’Université Catholique du Sacré Cœur de Milan.

Laura Bologna

Laura Bologna est chargée des affaires politiques au Département des...

Saida Bounab

Categories: Afrique du Sud, Arabe, Communication, Conception du projet, Français, Gestion des autorités locales, Gestion du conflit, Maghreb
Location: Algérie
Expertise géographique: Afrique et Maghreb
Expertise thématique: Communication, Gestion des conflits, Thérapie familiales et de groupe, Gestion des collectivités locales, Montage de projets
Langues: Arabe et français

Saida Bounab est députée de l’Assemblée populaire nationale. Du 1984 au 1993 elle a été formateur et chef de service à l’École de Formation à Alger. Après, jusqu’au 1997, elle a été nommée Sous-Directeur du Centre national de Formation des travailleurs sociaux et nommée part par décret présidentiel Directrice. En 2007, elle a été élue maire de Kouba (Alger) jusqu’au 2012. Pendant ces années elle était aussi présidente du Groupe Parlementaire d’Amitié Algérie-Sahara Occidental. Du 2015 au 2017 elle a été le Rapporteur de la commission des finances et budget à l’Assemblée populaire nationale. Elle a été élue députée pour deux mandats et est aussi membre de la Commission des Affaires Étrangères de la Coopération et de l’Émigration. Elle a animé des activités de formation des groupes en techniques de communication et gestion des conflits et dans le montage des projets. En tante que psychologue elle a prise en charge des personnes victimes de terrorisme ou victimes de guerre. Membre fondatrice du réseau, elle y fait partie pour la qualité des membres qui le compose, pour la dinamique qui existe entre les membres du réseau mais aussi pour mettre son expérience à la disposition de toutes personnes organisation ou réseaux afin de participer à la résolution des conflits et permettre à l’humanité de vivre dans un monde meilleur.

Saida Bounab

Saida Bounab est députée de l’Assemblée populaire nationale. Du 1984...

Salwa Sahloul

Categories: Afrique du Sud, Agenda Femmes, Paix et Sécurité, Anglais, Arabe, Français, Médiation, Région Arabe, Résolution du conflit
Location: Tunisie
Expertise géographique: continent africain, monde arabe
Expertise thématique: Femmes Paix et Sécurité, résolution des conflits, médiation
Langues: arabe, français, anglais

Madame Salwa Sahloul est Chargée de mission auprès du cabinet du Chef du Gouvernement depuis avril 2019.
Elle est diplômée de l’Académie militaire avec des études en administration et un master. Elle a travaillé pendant 15 ans au ministère de la Défense nationale en tant que responsable administrative et a accompli de nombreuses missions de médiation et de résolution de conflits sur le terrain.

En 2014, elle a été nommée conseillère auprès de la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance.
En 2016, elle est devenue formatrice et experte internationale sur la question : « Femmes, Paix et Sécurité » après un long processus de formation avec ONU Femmes en Egypte et à la Ligue des Etats Arabes.
En 2017, elle a pris part avec la commission nationale de haut niveau à l’élaboration du plan d’action national de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies en tant que chef du pilier protection.
Lors de la première Assemblée générale du réseau Femwise-Africa de l’Union africaine, Madame Salwa Sahloul a été choisie parmi les 50 premiers médiateurs africains à participer à des missions de médiation et de prévention des conflits sur le continent africain.

En juin 2018, elle a été promue au grade de commandant et a obtenu la médaille militaire.
En septembre 2019, lors de la 47ème Assemblée générale des Nations Unies à New-York, elle a été sélectionnée parmi les premières femmes médiatrices à lancer « L’Alliance mondiale des réseaux régionaux de femmes médiatrices ».

Elle est connue pour son engagement dans l’approche de genre, en particulier dans l’agenda FPS et la médiation.

Salwa Sahloul

Madame Salwa Sahloul est Chargée de mission auprès du cabinet...

Soad Shalaby

Categories: Afrique du Sud, Agenda Femmes, Paix et Sécurité, Anglais, Arabe, Développement durable, Espagnol, Français
Location: Égypte
Expertise géographique: Afrique
Expertise thématique: développement durable, paix et sécurité des femmes
Langues: arabe, anglais, français et espagnol

Soad Shalaby est une diplomate égyptienne, qui a servi son pays pendant 40 ans, notamment en tant qu’ambassadricedans plusieurs pays. Elle est actuellement directrice générale du Centre africain égyptien pour les femmes (EACW) et remplit son deuxième mandat en tant que membre du conseil d’administration du Forum de Haut Niveau de Tana sur la Sécurité en Afrique. Elle est membre fondateur de FEMWISE et du RMFM, ainsi que membre du groupe de contact de l’Alliance globale des réseaux régionaux des femmes médiatrices. Elle a été élue membre du Comité des ainés du Marché commun de l’Afrique orientale et australe pour un mandat de 5 ans. Élue à deux reprises, pendant dix années elle a exercé ses fonctions en tant que membre du Conseil de l’Institut international de droit humanitaire à Sanremo. De 2007à 2012, elle a été directrice du Centre international du Caire pour la résolution des conflits, le maintien et la consolidation de la paix. Au cours de sa carrière, elle a été désignée membre du groupe d’experts de l’Union africaine pour l’évaluation de la Force africaine en attente en 2014 ; membre du groupe d’experts qui a lancé le rapport de l’Unité d’appui à la médiation de l’Union africaine; membre de l’équipe des prisonniers de guerre  pour  l’évaluation  de  l’actuelle  élection pré-présidentielle kenyane ; et a dirigé l’équipe du COMESA pour le suivi de l’élection parlementaire au Royaume du Swaziland. Elle a suivi de nombreux cours de formation tels que celui adressé aux hauts responsables demissions de l’Union africaine et celui de l’Institut Clingendael sur la négociation et la médiation comme outil derésolution des conflits. Elle a publié de nombreux articles, au niveau national et international, sur le thème Femmes Paix et Sécurité, et est une commentatrice et une conférencière régulièrement invitée sur les questions africaines sur Nile TV international, ainsi qu’à de nombreuses conférences régionales et internationales.

Soad Shalaby

Soad Shalaby est une diplomate égyptienne, qui a servi son...

Sophia Papastavrou

Categories: Afrique du Sud, Anglais, Asie du Sud-Est, Construction de la paix, Europe de l’Est, Femmes et agriculture, Français, Grec, Moyen Orient, Violence fondée sur le sexe, Violence fondée sur le sexe, WASH
Expertise géographique: Moyen-Orient, Europe de l’Est, Afrique, Asie du Sud-Est
Expertise thématique: Violence sexiste, éducation des filles, EAH, femmes et agriculture, FPS, consolidation de la paix
Langues: anglais, grec et français de base

Sophia Papastavrou est une citoyenne du Canada et de Chypre. Elle a passé ses années de formation en République dominicaine et au Ghana avant d’immigrer au Canada. Elle est titulaire d’un doctorat en éducation à la justice sociale de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario à l’Université de Toronto. Sa thèse de doctorat intitulée : “Organisations de femmes pour la paix : dépasser la rhétorique du problème chypriote » est le résultat de plus de 7 ans de recherches sur le terrain dans une zone de conflit gelée. Elle a précédemment travaillé en tant que consultante pour la Mission de l’OSCE en Croatie, la Banque mondiale et les Nations Unies. Sophia a tenu le rôle de responsable technique pour le genre auprès de l’organisation de solidarité internationale World Vision Moyen-Orient et Europe de l’Est couvrant les états fragiles et la réponse syrienne. Avant d’occuper ce poste, elle a dirigé le centre d’apprentissage sur le genre, y compris la gestion du projet régional sur la violence basée sur le genre. Sophia a été conférencière dans le cadre de TEDx Nicosie Femmes en 2015 et a récemment collaboré avec la société civile des femmes à la création du premier Livre blanc de bonnes pratiques sur la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies et le programme Femmes, paix et sécurité à Chypre. Elle a été sélectionnée dans le cadre de l’initiative « She-Experts » de l’Institut Méditerranéen d’Etudes sur le Genre (MIGS) visant à renforcer la visibilité et l’impact des femmes dans leur capacité professionnelle. Elle a rejoint le réseau en raison de sa passion et de son engagement pour les femmes dans la construction de la paix, en particulier pour l’établissement de données et d’évaluations sur le genre dans le but d’éclairer les approches de transformation du genre et remplir le mandat du programme FPS.

Sophia Papastavrou

Sophia Papastavrou est une citoyenne du Canada et de Chypre....