Médiatrices

Anna Cervi

Categories: Anglais, Arabe, Asie, Dari, Français, Italien, Migrations forcées, Moyen Orient, Négociation, Négociations humanitaires, Réconciliation
Location: Italie
Expertise géographique: Moyen-Orient et Asie
Expertise thématique: Migrations forcées, négociations humanitaires, réconciliation
Langues: Anglais, italien, connaissances pratiques du français, du dari et de l’arabe

Anna Cervi, de nationalité italienne, compte à son actif dix ans d’expérience au sein d’organisations non gouvernementales internationales en Syrie, au Pakistan, en Afghanistan et au Darfour, soutenant les processus de paix et de réconciliation par des interventions humanitaires. Depuis 2015, elle occupe en Syrie le poste de directrice pays du Conseil Norvégien pour les Réfugiés. Elle a représenté la communauté des ONGI à Damas pendant plus de quatre ans à titre de porte-parole lors des réunions de hauts fonctionnaires sur la Syrie et de rapporteur pour la protection de la troisième conférence de Bruxelles sur la Syrie. Elle est titulaire d’un diplôme d’Etudes de la Coopération et du Développement à l’Université de Bologne et d’un master en sciences de la migration forcée à l’Université d’Oxford. Elle a développé son expertise en matière de négociations et de médiation pour la paix à l’École d’économie et de sciences politiques de Londres en 2017 et grâce au cours de médiation pour la paix du DFAE suisse en 2018. Elle est devenue membre du Réseau des Femmes Médiatrices de la Méditerranée en 2019 dans le but de jouer un rôle plus actif et transformateur en matière d’égalité des sexes, de paix et de sécurité.

Anna Cervi

Anna Cervi, de nationalité italienne, compte à son actif dix...

Cecilia Attard-Pirotta

Categories: Afrique du Nord, Anglais, Empowerment des femmes, Gestion du conflit, Italien, Maltais, Méditerranée, Moyen Orient
Location: Malte
Expertise géographique: région méditerranéenne – Afrique du Nord et Moyen- Orient
Expertise thématique: autonomisation des femmes et gestion des conflits
Langues: anglais, italien et maltais

L’ambassadrice Cecilia Attard-Pirotta, actuellement ambassadrice de Malte en Israël, est une  diplomate  maltaise  et  a  travaillé  sur  des questions relatives à la Méditerranée, à l’Union européenne et au Commonwealth. Elle s’est également occupée de projets destinés aux jeunes filles défavorisées, en mettant l’accent sur l’éducation et l’amélioration du statut des femmes. Elle s’est spécialisée dans les affaires méditerranéennes et son exposition aux réalités qui prévalent dans cette région, ainsi que sa conviction que la participation des femmes aux processus de construction de la paix en Méditerranée est cruciale, lui ont inculqué la conviction que les femmes doivent s’engager davantage dans la transformation et le maintien de la démocratie, la prévention des conflits, ainsi que la garantie de la paix et de la sécurité ; c’est ce qui l’a motivée à rejoindre le groupe des membres fondateurs du RMFM. Lorsqu’elle travaille sur des projets liés à la paix, elle souligne constamment que la paix n’est que le début de toute réconciliation, et non la fin. Pour réussir, la réconciliation exige de nombreuses tâches sociétales, d’où son engagement à promouvoir le dialogue entre les femmes de différentes communautés.

Cecilia Attard-Pirotta

L’ambassadrice Cecilia Attard-Pirotta, actuellement ambassadrice de Malte en Israël, est...

Chiara Segrado

Categories: Affaires humanitaires, Afrique du Nord, Anglais, Développement, Développement international, Diplomatie, Diplomatie multilatérale, Europe du Sud-Est, Italien, Moyen Orient
Location: Italie
Expertise géographique: Moyen-Orient, Afrique du Nord et Europe du Sud-Est
Expertise thématique: diplomatie multilatérale, relations internationales, développement international et affaires humanitaires
Langues: Anglais et italien

Chiara Segrado est une ressortissante italienne avec près de 20 ans d’expérience dans le développement international et la diplomatie, passionnée par les questions de genre et les droits des femmes.

Diplômée en relations internationales et en diplomatie à l’Université de Trieste avec une thèse finale sur l’autonomisation des femmes par le microcrédit, elle est titulaire d’un master en microfinance auprès de l’Université de Bergame, en Italie.

Sa vaste expérience en matière de développement couvre à la fois le travail sur le terrain avec des ONG italiennes au Brésil et en Inde, la bourse des Nations Unies à l’ambassade d’Italie au Caire, en Égypte, et le travail régional au Moyen-Orient avec la Société financière internationale (SFI, Groupe de la Banque mondiale). Elle a travaillé à titre de représentante régionale pour le Moyen-Orient, l’Europe du Sud-Est, l’Asie et l’Amérique latine pour Save the Children Italie pendant 8 ans, acquérant une solide expérience de terrain grâce à de multiples voyages à travers ces quatre régions et à une expertise en matière d’approches fondées sur les droits, en particulier ceux des enfants et des femmes.

En 2015, elle a rejoint la représentation du Royaume-Uni auprès des organisations des Nations Unies situées à Rome en tant que représentante permanente adjointe auprès du Programme alimentaire mondial (PAM) ; depuis lors, elle a accru ses compétences en matière de diplomatie multilatérale, de processus intergouvernementaux et d’affaires humanitaires.

Chiara s’est unie au Réseau des femmes médiatrices de la Méditerranée (RFMM) en 2020.

Chiara Segrado

Chiara Segrado est une ressortissante italienne avec près de 20...

Edita Tahiri

Categories: Afrique du Nord, albanais, Anglais, Croate, Europe et UE, Moyen Orient, Myanmar, Népal, Philippines, Politique étrangère, Résolution du conflit, Serbe, Transitions post-conflits et justice transitionnelle, Turc, Yemen
Location: Kosovo
Expertise géographique: Europe, Myanmar, Philippines, Népal, Yémen, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Expertise thématique: politique étrangère et sécurité, relations internationales, résolution de conflits, négociations internationales de paix, transitions post-conflit, agenda FPS
Langues: albanais, croate, serbe, turc et anglais

Edita Tahiri est l’une des principales fondatrices et dirigeantes du mouvement pour l’indépendance du Kosovo. Elle a occupé les postes de vice-Premier ministre, ministre des Affaires Etrangères pendant dix ans, durant la difficile période de la libération du Kosovo (1990-2000), ministre du Dialogue, ministre de l’Administration publique, négociateur de paix et membre du Parlement tout au long de cinq mandats.

Elle a à son actif une longue expérience dans les domaines de la politique étrangère et de la sécurité, des relations internationales, de la résolution des conflits, des négociations de paix internationales et des transitions post-conflit. Eminente négociatrice de paix et négociatrice en chef pour le Kosovo et la région des Balkans, elle compte environ 30 ans d’expérience. Elle est reconnue comme la seule femme négociatrice de paix dans les Balkans à avoir participé aux processus de paix internationaux tels que la Conférence internationale de Rambouillet sur la paix au Kosovo (1999), la négociation de paix avant Rambouillet (1998), la Conférence de Londres sur la désintégration de l’ex-Yougoslavie (1992) et comme négociatrice en chef du Kosovo dans le cadre du Dialogue facilité par l’UE sur la normalisation des relations de voisinage entre le Kosovo et la Serbie (2011-2017). En tant que négociatrice en chef du Kosovo dans les négociations de paix avec la Serbie, elle est la signataire du premier accord jamais conclu entre le Kosovo et la Serbie, après 20 ans de pourparlers de paix.

Outre se consacrer à l’autonomisation des femmes et au programme Femmes, Paix et Sécurité (FPS), elle préside le Lobby régional des femmes pour la paix, la sécurité et la justice en Europe du Sud-Est depuis 14 ans. Elle est membre du réseau Women Waging Peace Network.

Diplômée de l’Université Harvard, auprès de l’Ecole John F. Kennedy School of Government, elle détient une maîtrise en administration publique et une spécialisation en relations internationales. Elle possède un doctorat en sciences politiques axé sur la construction de l’État international à l’Université de Pristina, en coopération avec l’Université Johns Hopkins de la SAIS. Elle est titulaire d’une bourse Fulbright et est diplômée du Centre européen d’études de sécurité George C. Marshall.

Edita Tahiri

Edita Tahiri est l’une des principales fondatrices et dirigeantes du...

Maria Hadjipavlou

Categories: Anglais, Chypre, Français, Genre, Grec, Méditerranée, Moyen Orient, Résolution du conflit, Théories féministes
Location: Chypre
Expertise géographique: région méditerranéenne et Moyen-Orient (conflit israélo-palestinien)
Expertise thématique: résolution des conflits, théories féministes, récit de la FPS, genre
Langues: grec, anglais et un peu de français

Maria Hadjipavlou, est professeur associé à la retraite   à   l’Université   de   Chypre.   Elle est titulaire d’un doctorat en changement social et politique à l’université de Boston ; elle a occupé un poste de chercheur post-doctorant à l’université de Harvard et était membre de son programme d’analyse et de résolution des conflits internationaux. Elle a cofondé le Centre sur la résolution des conflits internationaux à l’Université de Columbia. Elle a publié de nombreux ouvrages sur les questions de genre, la résolution des conflits et la consolidation de la paix, sur lesquelles elle a également coordonné un certain nombre de projets de recherche et est souvent invitée au sein des universités et des forums internationaux afin de partager son expérience. Elle dirige des formations sur la résolution des conflits et la sensibilisation aux questions de genre, en particulier dans les situations de conflit, notamment pour le FNUAP, et s’est également occupée de former des femmes dans plusieurs pays. Elle travaille actuellement à la rédaction d’un livre sur les 40 ans de travail d’engagement pour la paix à Chypre. Son livre sur Les femmes et le changement à Chypre : féminismes, genre et conflits (I. B.Tauris, 2010) est devenu un ouvrage de référence. En tant que militante, elle a été membre fondatrice et présidente des ONG « Centre pour la Paix à Chypre » et  « Hands Across the Divide », ainsi que cofondatrice du Cyprus Academic Dialogue et de la « Gender Advisory Team » qui travaille exclusivement sur la mise en œuvre et l’intégration de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies dans les négociations chypriotes. En 2015, elle a été nommée membre du comité technique sur l’égalité des sexes, conseillant les négociateurs de paix sur les dispositions relatives à l’égalité des sexes. Elle est membre fondatrice du RFMM car elle croit fermement que la participation significative des femmes aux processus de paix et à la consolidation de la paix après un conflit n’est pas seulement un droit démocratique, mais elle a également prouvé qu’elle contribuait aux efforts de paix durable et d’égalité des sexes. Elle a joué un rôle déterminant dans la création de l’antenne du RFMM à Chypre en 2019.

Maria Hadjipavlou

Maria Hadjipavlou, est professeur associé à la retraite   à   l’Université  ...

Sophia Papastavrou

Categories: Afrique du Sud, Anglais, Asie du Sud-Est, Construction de la paix, Europe de l’Est, Femmes et agriculture, Français, Grec, Moyen Orient, Violence fondée sur le sexe, Violence fondée sur le sexe, WASH
Expertise géographique: Moyen-Orient, Europe de l’Est, Afrique, Asie du Sud-Est
Expertise thématique: Violence sexiste, éducation des filles, EAH, femmes et agriculture, FPS, consolidation de la paix
Langues: anglais, grec et français de base

Sophia Papastavrou est une citoyenne du Canada et de Chypre. Elle a passé ses années de formation en République dominicaine et au Ghana avant d’immigrer au Canada. Elle est titulaire d’un doctorat en éducation à la justice sociale de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario à l’Université de Toronto. Sa thèse de doctorat intitulée : “Organisations de femmes pour la paix : dépasser la rhétorique du problème chypriote » est le résultat de plus de 7 ans de recherches sur le terrain dans une zone de conflit gelée. Elle a précédemment travaillé en tant que consultante pour la Mission de l’OSCE en Croatie, la Banque mondiale et les Nations Unies. Sophia a tenu le rôle de responsable technique pour le genre auprès de l’organisation de solidarité internationale World Vision Moyen-Orient et Europe de l’Est couvrant les états fragiles et la réponse syrienne. Avant d’occuper ce poste, elle a dirigé le centre d’apprentissage sur le genre, y compris la gestion du projet régional sur la violence basée sur le genre. Sophia a été conférencière dans le cadre de TEDx Nicosie Femmes en 2015 et a récemment collaboré avec la société civile des femmes à la création du premier Livre blanc de bonnes pratiques sur la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies et le programme Femmes, paix et sécurité à Chypre. Elle a été sélectionnée dans le cadre de l’initiative « She-Experts » de l’Institut Méditerranéen d’Etudes sur le Genre (MIGS) visant à renforcer la visibilité et l’impact des femmes dans leur capacité professionnelle. Elle a rejoint le réseau en raison de sa passion et de son engagement pour les femmes dans la construction de la paix, en particulier pour l’établissement de données et d’évaluations sur le genre dans le but d’éclairer les approches de transformation du genre et remplir le mandat du programme FPS.

Sophia Papastavrou

Sophia Papastavrou est une citoyenne du Canada et de Chypre....

Turc, anglais

Categories: Anglais, Caucase du Sud, Chypre, Conception du processus, Construction de la paix, Evaluation, Français, Médiation, Moyen Orient, Processus de paix inclusifs, Turc, Turqui
Location: Turquie
Expertise géographique: Chypre, Moyen-Orient, Caucase du Sud, Turquie
Expertise thématique: analyse, processus de paix inclusifs, médiation, consolidation de la paix, conception de processus
Langues: anglais (courant / avancé), français (débutant), turc (langue maternelle)

Esra Çuhadar est professeur associée au département de sciences politiques de l’Université Bilkent en Turquie et chercheur principale à l’Initiative pour une transition et une paix inclusives à Genève. Auparavant, elle a été chercheur-boursière Jennings Randolph à l’Institut américain de la paix et chercheur invitée avec une bourse Fulbright à l’Ecole de droit et de diplomatie Fletcher de l’Université Tufts. Elle a également travaillé à l’Université Sabancı d’Istanbul. Elle a obtenu une maîtrise, un doctorat et un certificat d’études supérieures en résolution de conflits appliquée à l’Ecole Maxwell de la citoyenneté et des affaires publiques de l’Université de Syracuse. Elle a été largement publiée dans les meilleures revues universitaires et dans plus de vingt  livres et a remporté de nombreuses subventions de recherche sur les processus de paix inclusifs, la médiation, la diplomatie de la deuxième voie et le rôle de la société civile dans la consolidation de la paix, l’évaluation de la consolidation de la paix, la pédagogie de la négociation et le leadership politique. Elle a également organisé de nombreuses formations et consultations sur les processus de négociation et de médiation pour divers groupes et organisations dans le monde entier. Elle travaille comme médiatrice régionale pour la Banque mondiale en Turquie et dans le Caucase depuis 2011 ainsi que dans le cadre de la liste de médiation de l’OSCE depuis 2015. Elle a été élue membre du conseil d’administration de la Société internationale de psychologie politique (2010-2012) et du conseil d’administration de l’Initiative de réseau de la médiation européenne entre 2007 et 2010. Elle est un des principaux membres du MWNM et de l’antenne du RFM en Turquie, lancée en 2019, car cela lui permet de partager avec d’autres femmes son expertise en matière de médiation et d’agir en solidarité vis-à-vis des défis liés à l’inclusion des femmes dans les processus de paix.

Turc, anglais

Esra Çuhadar est professeur associée au département de sciences politiques...

Yakin Ertürk

Categories: Afghanistan, Agenda Femmes, Paix et Sécurité, Anglais, Français, Guatemala, Moyen Orient, Processus de paix, Violence à l’egard des femmes
Location: Turquie
Expertise géographique: Salvador, Guatemala, Afghanistan, RDC et Moyen-Orient
Expertise thématique: violence contre les femmes, Femmes, Paix et Sécurité, processus de paix
Langues: anglais et turc

Yakin Ertürk est professeur émérite de sociologie à l’Université technique du Moyen-Orient d’Ankara. Son expérience professionnelle en matière de conflits s’inscrit dans le cadre de mandats internationaux de surveillance des droits de l’homme, notamment en tant que rapporteur spécial sur la violence contre les femmes et en qualité de membre de commissions d’enquête sur les violations des droits de l’homme dans deux zones de conflit : à savoir, la Commission d’enquête internationale indépendante sur les évènements de juin 2010 en République du Kirghizstan (oct. 2010-avril 2011) et la Commission d’enquête internationale indépendante sur la République arabe syrienne du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies (12 sept. 2011-23 mars 2012). A cetégard, elle a travaillé dans diverses régions géographiques, avec un intérêt tout particulier pour le Salvador, le Guatemala,l’Afghanistan, la RDC et le Moyen-Orient. Son article à paraître intitulé : « Programme pour la paix et la sécurité » dans le Journal consacré aux Conflits, à la Paix et au Développement (JOCPDS), traite des processus de paix et de l’agenda Femmes, Paix et Sécurité. Elle a rejoint le Réseau des Femmes Médiatrices de la Méditerranée car celui-ci offre une plate-forme permettant de contribuer à une approche négociée du conflit en Turquie et dans la région du Moyen-Orient et rendant les femmes négociatrices disponibles au niveau national et mondial.

Yakin Ertürk

Yakin Ertürk est professeur émérite de sociologie à l’Université technique...