Médiatrices

Anna Cervi

Categories: Anglais, Arabe, Asie, Dari, Français, Italien, Migrations forcées, Moyen Orient, Négociation, Négociations humanitaires, Réconciliation
Location: Italie
Expertise géographique: Moyen-Orient et Asie
Expertise thématique: Migrations forcées, négociations humanitaires, réconciliation
Langues: Anglais, italien, connaissances pratiques du français, du dari et de l’arabe

Anna Cervi, de nationalité italienne, compte à son actif dix ans d’expérience au sein d’organisations non gouvernementales internationales en Syrie, au Pakistan, en Afghanistan et au Darfour, soutenant les processus de paix et de réconciliation par des interventions humanitaires. Depuis 2015, elle occupe en Syrie le poste de directrice pays du Conseil Norvégien pour les Réfugiés. Elle a représenté la communauté des ONGI à Damas pendant plus de quatre ans à titre de porte-parole lors des réunions de hauts fonctionnaires sur la Syrie et de rapporteur pour la protection de la troisième conférence de Bruxelles sur la Syrie. Elle est titulaire d’un diplôme d’Etudes de la Coopération et du Développement à l’Université de Bologne et d’un master en sciences de la migration forcée à l’Université d’Oxford. Elle a développé son expertise en matière de négociations et de médiation pour la paix à l’École d’économie et de sciences politiques de Londres en 2017 et grâce au cours de médiation pour la paix du DFAE suisse en 2018. Elle est devenue membre du Réseau des Femmes Médiatrices de la Méditerranée en 2019 dans le but de jouer un rôle plus actif et transformateur en matière d’égalité des sexes, de paix et de sécurité.

Anna Cervi

Anna Cervi, de nationalité italienne, compte à son actif dix...

Bochra Belhaj Hmida

Categories: Arabe, Droit social et familial, Droits de l’homme, Droits des enfants, Français, Tunisie
Location: Tunisie
Expertise géographique: Tunisie
Expertise thématique: droit social et familial, droit des enfants, droit des femmes, droits de l’homme
Langues: arabe et français

Bochra Bel Haj Hmida est avocate à la Cour de cassation et membre de l’Assemblée des représentants du peuple depuis 2014. C’est une militante féministe qui a contribué à la création de plusieurs associations et a participé à des campagnes en faveur des droits de l’homme. Elle a été présidente de l’Association tunisienne des femmes démocrates, puis nommée secrétaire générale de 2003 à 2005. Elle est membre du premier réseau de femmes arabes. En outre, elle est égalementcofondatrice et membre du Caucus des femmes politiques dans la région arabe, qui travaille avec  les  femmes  dans  les zones  de conflit sur les questions liées à la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies. Elle a été nommée présidente de la commission des droits et libertés de l’Assemblée du peuple, est présidente de la commission des libertés et de l’égalité des personnes et membre du conseil consultatif du G7 pour l’égalité des sexes. Elle a donné plusieurs conférences au niveau international. Elle a été honorée par plusieurs organisations arabes et occidentales et par des magazines féminins, en plus d’avoir reçu la médaille de l’Ordre de type 2 de la République, le prix Anna Lindh pour lasociété civile en 2015, le prix du héros de la campagne mondiale contre l’extrémisme et l’intolérance de la Coalition internationale de l’espoir et le prix Fatima El Fehri de l’Association des musulmans pour des valeurs progressistes. Elle a toujours été impliquée dans la médiation, en tant qu’avocate pratiquant la médiation familiale, en tant que militante lors de procès et d’enquêtes internationales sur les violations des droits de l’homme, y compris la violence sexuelle dans les zones de conflit, et en tant que membre du parlement négociant entre les parties, notamment pour l’introduction d’une loi sur la violence envers les femmes.

Bochra Belhaj Hmida

Bochra Bel Haj Hmida est avocate à la Cour de...

Dalal Iriqat

Categories: Anglais, Arabe, Diplomatie, Diplomatie Coercitive, Français, Médiation, Nation Branding and Soft Power, Palestine, Rôle de partie tierce dans les négociations
Location: Palestine
Expertise géographique: Palestine
Expertise thématique: diplomatie, construction de l’État, médiation et sujets liés à la paix, rôle des tiers dans les négociations, médiation et diplomatie coercitive, image de marque de la nation et puissance douce
Langues: arabe, anglais et français

Dalal Iriqat est vice-présidente des relations internationales et professeur adjointe en résolution des conflits, diplomatie et planification stratégique à l’Université arabo-américaine de Palestine depuis 2015. Depuis 2016, elle est chroniqueuse hebdomadaire au journal AlQuds. Elle a exercé les fonctions de conseillère en communication stratégique au PMO en 2017 et 2018, et de conseillère principale en politiques pour la rédaction du Rapport sur le développement humain du PNUD pour la Palestine en 2015. Avant de rejoindre l’Université arabo-américaine de Palestine, elle a enseigné à la faculté de droit et d’administration publique de l’Université de Birzeit. Tout au long de sa carrière universitaire, elle a toujours fait preuve d’engagement en étant ainsi élue présidente de l’Association des étudiants de l’Académie diplomatique de Londres et membre du conseil des étudiants de l’Université de Jordanie. Elle est passionnée par l’idée d’apporter des changements dans la société palestinienne par le biais de l’éducation et d’améliorer la diplomatie ainsi que l’image de marque de  la Palestine. Elle a obtenu un doctorat en administration publique à la Sorbonne de Paris I  en 2011, un master en études diplomatiques à l’Université de Westminster à Londres en 2004 et une licence en sciences politiques à l’Université de Jordanie en 2003. En tant que fervente partisane du rôle de l’individu dans le changement et passionnée par l’idée d’apporter ces  changements  par  le  biais del’éducation mais surtout grâce à son expérience en matière de résolution des conflits, de médiation et de diplomatie, elle a décidé de rejoindre le RFMM.

Dalal Iriqat

Dalal Iriqat est vice-présidente des relations internationales et professeur adjointe...

Farida Jaidi

Categories: Afrique du Sud, Anglais, Arabe, Développement professionnel, Espagnol, Europe et UE, Formation diplomatique et de protocole, Français, Genre, Gouvernance, Italien, Leadership, Portugais
Location: Maroc
Expertise géographique: Europe et Afrique
Expertise thématique: formation, leadership, gouvernance, formation et protocole diplomatique, développement professionnel, genre
Langues: connaissance moyenne de l’arabe, de l’anglais, de l’italien et de l’espagnol, connaissance courante du français et connaissance de base du portugais

Farida Jaidi est diplomate de carrière et a exercé ses fonctions pendant 38 ans au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération en tant que chef de département et de division, directeur de la coopération multilatérale, consul général à Montréal, ambassadeur en Suède, au Brésil, au Paraguay et au Suriname, et conseiller diplomatique auprès du ministre des Affaires Etrangères. Elle a participé à un bon nombre de conférences et de sommets au niveau international (ONU, MNA, PNUD, PNUE, FAO). Conseillère du Premier ministre auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), elle a fait partie de la délégation de l’OIF ayant supervisé les élections en Mauritanie et a également présidé la délégation qui a supervisé les élections au Niger. Actuellement, elle est formatrice et maître-coach en développement personnel et professionnel ainsi que coach diplomatique, exerçant à l’Académie du Ministère des Affaires étrangères. Elle est très active dans le cadre national au sein des séminaires abordant de nombreuses questions liées au genre, allant de la santé à l’économie, de l’entreprenariat au développement. Au fil des ans, elle a   reçu  de nombreuses distinctions et a été décorée par Sa Majesté le Roi du Maroc. Elle est membre du Réseau des Femmes Médiatrices de la Méditerranée, qu’elle a rejoint dans le but de contribuer à la réalisation de la paix dans le monde. Elle estime que les femmes ont une responsabilité importante à cet égard, mais qu’elles ont besoin d’une autonomie et de droits politiques et économiques. Elle est membre de FemWise et depuis 2016, elle est présidente de l’Association des femmes de l’environnement (EWA).

Farida Jaidi

Farida Jaidi est diplomate de carrière et a exercé ses...

Hafida Benchehida

Categories: Anglais, Arabe, Cultures et histoire, Espagnol, Extrémisme and (dé)radicalisation, Femmes extrémistes, Français, Région Mena, Terrorisme and (dé)radicalisation, Traditions des pays du Maghreb
Location: Algérie
Expertise géographique: région MENA (en particulier la Libye)
expertise thématique: les femmes extrémistes, la déradicalisation, les traditions, les cultures et l’histoire des pays du Maghreb
Langues: arabe, anglais, français et espagnol

Hafida Benchehida, sénatrice algérienne, est un membre actif de nombreux réseaux. Elle est membre fondatrice de l’association des femmes parlementaires arabes pour la parité et l’égalité, dont elle est responsable des relations internationales, et du réseau des femmes médiatrices de la Méditerranée. Elle est également membre du Réseau international d’action civile pour les droits des femmes, la paix et la sécurité (ICAN) et de l’Alliance des femmes pour le leadership en matière de sécurité (WASL). En tant que parlementaire, elle a été vice-présidente de la commission des affaires juridiques et des droits de l’homme du Sénat, et également membre de la commission des affaires étrangères et de la commission politique de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée, chargée des questions de droits de l’homme et de sécurité. En outre, au cours de sa carrière d’interprète internationale, elle a eu l’occasion de participer à de grandes conférences internationales, telles que le Sommet des pays non-alignés, les Sommets du G77 ou du G8, l’OPEP ou l’UA, le FMI ou le PNUE/ONUDI, en se concentrant sur de nombreuses questions internationales. Son engagement dans la médiation découle de sa participation à la mission ONU Femmes en Libye pour rencontrer des femmes parlementaires locales, où elle a également reconnu la nécessité du dialogue et de l’acceptation d’une position, d’opinions et d’approches différentes. Elle a également suivi deux formations en médiation au Centre CITPAX de Tolède en Espagne, pour lequel elle est désormais conseillère. Elle s’intéresse principalement au rôle des femmes dans la prévention de l’extrémisme violent et dans la déradicalisation, en particulier au Maghreb et au Sahel, et aux femmes morchidates ayant reçu une formation religieuse spéciale pour offrir un contre-récit aux jeunes potentiellement radicalisés.

Hafida Benchehida

Hafida Benchehida, sénatrice algérienne, est un membre actif de nombreux...

Karima Megtef

Categories: Agenda Femmes, Paix et Sécurité, Anglais, Arabe, Droits de la femme, Empowerment des femmes, Français, Genre, Région Mena, Terrorisme and (dé)radicalisation, Violence fondée sur le sexe
Location: Algérie
Expertise géographique: région MENA
Expertise thématique: Terrorisme et (dé)radicalisation, Genre et violence, Femme paix et sécurité, droits des femmes, Empowerment
Langues: arabe, français (maitrise) et anglais de base

Doctorante, enseignante, chercheuse et experte en matière de genre et de radicalisation, son engagement dans le RFMM – le Réseau des Femmes Médiatrices de la Méditerranée – est celui d’élever sa voix dans le but de promouvoir la paix et l’empowerment des femmes. Elle-même victime du terrorisme (la décennie noire où 10 membres de sa famille furent décimés) il s’agit avant tout d’honorer la mémoire de ses 6 sœurs enlevées par des terroristes et celles de toutes les victimes en racontant leurs histoires et en partageant son expérience dans la reconstruction et dans le deuil.

Elle est membre fondatrice de l’OAF (Observatoire Algérien de la Femme) et membre de l’ONVT (Organisation nationale des victimes du terrorisme). Ex cadre chargée d’étude et de synthèse, elle a occupé le poste de directrice centrale chargée de la condition de la femme. Elle est membre chargée de la communication et de la coopération auprès de l’ANMJA (Association nationale des médiateurs judicaires algériens), membre active au sein de nombreux réseaux et commissions à la fois au niveau national et régional, chargée de la médiation, de la promotion de la paix et de la lutte contre la violence, l’extrémisme et la radicalisation. Mme Megtef exerce des collaborations en matière d’expertise avec l’OCDE. En tant que militante pour la parité et les droits des femmes, elle a participé au séminaire du Réseau panafricain des Sages (PANWISE) en Algérie, lors de la création du réseau de médiatrices africaines FemWise-Africa.

Karima Megtef

Doctorante, enseignante, chercheuse et experte en matière de genre et...

Khadija Cherif

Categories: Arabe, Cohésion sociale, Droits de l’homme, Egalité entre le sexes, Femmes en tant qu’actrices du changement social, Français, Maghreb
Location: Tunisie
Expertise géographique: Maghreb
Expertise thématique: femmes actrices du changement social (au sens sociologique), droits humains et droits des femmes, égalité, citoyenneté des femmes dans le domaine juridique, socio-économique et culturel
Langues: arabe et français

Khadija Cherif est une activiste féministe et lauréate du prix Minerva 2014. Le président de la République tunisienne lui a décerné la Légion d’honneur le 13 août 2015. Elle enseigne la sociologie à l’Université de Tunis et est associée au mouvement de la société civile tunisienne. Elle a rejoint la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme (LTDH) au début des années 1980. Tout d’abord, Présidente de la Commission des femmes, elle a été nommée vice-présidente du Conseil National de 1985 à 1994. Elle est membre fondatrice de l’Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD), en revȇtant la fonction de Presidente de 2006 à 2008, et de l’Association des Femmes pour la Recherche et le Développement (AFRD). Après la révolution, Khadija Chérif a été nommée à la Haute Autorité afin de préparer la transition démocratique. Aujourd’hui, elle préside la Commission sur l’égalité dans l’héritage auprès de l’ATFD. Elle a reçu en 2008 le Prix des Droits de l’Homme de la République française au nom de l’ATFD. Khadija Cherif a publié plusieurs ouvrages sur les droits des femmes et le changement social. Son engagement pour l’égalité, l’importance accordée à la participation des femmes à la prise de décision et à tout processus de négociation explique l’intérêt qu’elle porte à être membre du RFMM grâce à la formation et au rôle qu’il peut jouer pour rendre effective la résolution 1325.

Khadija Cherif

Khadija Cherif est une activiste féministe et lauréate du prix...

Ouided Bouchamaoui

Categories: Anglais, Arabe, Conflits politiques au sein des sociétés et des entreprises, Dialogue avec les syndicats, Français, Méditerranée
Location: Tunisie
Expertise géographique: région méditerranéenne
Expertise thématique: conflits politiques au sein des entreprises et des commerces, dialogue avec les syndicats
Langues: arabe, anglais et français

Mme Bouchamaoui est actionnaire et administratrice du groupe Hedi Bouchamaoui. En mai 2011, elle a été élue présidente de la Confédération tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), devenant ainsi la première femme à occuper ce poste. En 2013, l’UTICA, de concert avec l’Union générale tunisienne du travail, la Ligue tunisienne des droits de l’homme et l’Ordre des avocats tunisiens, a lancé le « Quatuor du dialogue national tunisien », qui a reçu le prix Nobel de la Paix en 2015 pour la réussite de leur médiation entre les acteurs politiques et sociaux. Elle a été reconnue comme l’une des femmes d’affaires les plus influentes d’Afrique et a été nommée « Meilleure femme d’affaires du monde arabe » par le Partenariat de Deauville lors du G8 en 2013. En outre en 2014, elle a été lauréate du prix « Business for Peace ». Au cours des dernières années, elle s’est jointe à plusieurs fondations ayant l’objectif de promouvoir l’éducation, l’égalité et le dialogue pour une paix durable. En octobre 2017, elle a été élue vice-présidente du Centre européen pour la paix et le développement, établi par les Nations Unies, au sein de l’Université de la paix de Belgrade. En juin 2018, elle est devenue membre du conseil de l’Université pour la paix de San José au Costa Rica. Le président de la République française, Emmanuel Macron, l’a nommée présidente du Comité de pilotage du Sommet des Deux Rives tenu en juin 2019 et l’a invitée à devenir membre du Conseil consultatif sur l’égalité des sexes. Elle a rejoint le RFMM dans le but de partager son expérience et de contribuer à la recherche de solutions pacifiques aux conflits qui affligent le monde.

Ouided Bouchamaoui

Mme Bouchamaoui est actionnaire et administratrice du groupe Hedi Bouchamaoui....

Saida Bounab

Categories: Afrique du Sud, Arabe, Communication, Conception du projet, Français, Gestion des autorités locales, Gestion du conflit, Maghreb
Location: Algérie
Expertise géographique: Afrique et Maghreb
Expertise thématique: Communication, Gestion des conflits, Thérapie familiales et de groupe, Gestion des collectivités locales, Montage de projets
Langues: Arabe et français

Saida Bounab est députée de l’Assemblée populaire nationale. Du 1984 au 1993 elle a été formateur et chef de service à l’École de Formation à Alger. Après, jusqu’au 1997, elle a été nommée Sous-Directeur du Centre national de Formation des travailleurs sociaux et nommée part par décret présidentiel Directrice. En 2007, elle a été élue maire de Kouba (Alger) jusqu’au 2012. Pendant ces années elle était aussi présidente du Groupe Parlementaire d’Amitié Algérie-Sahara Occidental. Du 2015 au 2017 elle a été le Rapporteur de la commission des finances et budget à l’Assemblée populaire nationale. Elle a été élue députée pour deux mandats et est aussi membre de la Commission des Affaires Étrangères de la Coopération et de l’Émigration. Elle a animé des activités de formation des groupes en techniques de communication et gestion des conflits et dans le montage des projets. En tante que psychologue elle a prise en charge des personnes victimes de terrorisme ou victimes de guerre. Membre fondatrice du réseau, elle y fait partie pour la qualité des membres qui le compose, pour la dinamique qui existe entre les membres du réseau mais aussi pour mettre son expérience à la disposition de toutes personnes organisation ou réseaux afin de participer à la résolution des conflits et permettre à l’humanité de vivre dans un monde meilleur.

Saida Bounab

Saida Bounab est députée de l’Assemblée populaire nationale. Du 1984...