Médiatrices

Ayse Betul Celik

Categories: Anglais, Conflits ethniques/linguistiques, Genre et consolidation de la paix, Processus de paix, Résolution du conflit, Turc
Location: Turquie
Expertise géographique: Turquie
Expertise thématique: Règlement de conflits, genre et consolidation de la paix, conflit ethnique, Processus de paix
Langues: Turc, anglais

Ayşe Betül Çelik a obtenu son doctorat en sciences politiques auprès de l’Université d’État de New York à Binghamton en 2002. Elle est professeure titulaire et enseigne l’analyse et le règlement des conflits et les sciences politiques à l’Université Sabanci d’Istanbul. Elle a été chercheuse invitée à l’American University (2009) et à l’Université de Sydney (2013). Ses travaux portent sur l’ethnicité, l’immigration forcée, la réconciliation, la société civile et le genre dans la consolidation et le rétablissement de la paix. La professeure Çelik est également formée au dialogue, aux ateliers de résolution de problèmes, à la négociation et à la pratique de la paix. Elle a été consultante auprès de plusieurs organisations de la société civile sur le genre et la paix, en plus d’être membre fondatrice de la Fondation pour la paix et du Centre d’excellence pour les femmes et l’étude du genre à l’Université Sabancı. Elle enseigne le règlement des conflits et l’égalité des sexes à la société civile, aux entreprises privées et aux écoles publiques.

Ayse Betul Celik

Ayşe Betül Çelik a obtenu son doctorat en sciences politiques...

Dilara Gök

Categories: Anglais, Cohésion sociale, Construction de la paix, Droits de l’homme, Médiation, Médiation victime-contrevenant, Résolution du conflit, Turc, Turqui
Location: Turquie
Expertise géographique: Turquie
Expertise thématique: résolution des conflits, médiation, médiation entre victimes et contrevenants, consolidation de la paix, cohésion sociale, droits de l’homme
Langues: turc et anglais

Dilara Gök est l’une des fondatrices de la société Conflictus de conseil en formation. Depuis près de 7 ans, elle travaille en Turquie dans les domaines de la discrimination, de la résolution des conflits, de la médiation et de la construction de la paix avec de nombreuses organisations nationales et internationales telles que la GIZ, le HCR, RET International et autres. Elle a développé des programmes de formation, de nouveaux modules, des approches et des solutions pratiques dans le domaine de la résolution des conflits en s’engageant auprès de groupes sociaux et défavorisés, en tant que formatrice. Parallèlement, après la crise syrienne, elle s’est penchée sur la cohésion sociale en traitant cette question avec les outils de résolution des conflits. Dans ce contexte, elle a développé et appliqué des formations en travaillant avec des organisations à la fois locales et internationales dans des villes à forte densité syrienne. Elle a également travaillé en tant que coordinatrice du Programme des Jeunes Médiateurs, mis en œuvre avec le soutien de l’Ambassade des États-Unis à Istanbul. Aujourd’hui, Dilara est l’un des membres fondateurs de l’antenne turque du RFMM. Depuis 2016, elle oeuvre comme médiatrice entre victimes et contrevenants au Palais de Justice d’Istanbul. Elle a également reçu une formation dans le cadre du programme de bourses de la Résolution 1325 Femmes et Conflicts. Programme : https://tr.linkedin.com/in/dilaragok

Dilara Gök

Dilara Gök est l’une des fondatrices de la société Conflictus...

Edita Tahiri

Categories: Afrique du Nord, albanais, Anglais, Croate, Europe et UE, Moyen Orient, Myanmar, Népal, Philippines, Politique étrangère, Résolution du conflit, Serbe, Transitions post-conflits et justice transitionnelle, Turc, Yemen
Location: Kosovo
Expertise géographique: Europe, Myanmar, Philippines, Népal, Yémen, Moyen-Orient et Afrique du Nord
Expertise thématique: politique étrangère et sécurité, relations internationales, résolution de conflits, négociations internationales de paix, transitions post-conflit, agenda FPS
Langues: albanais, croate, serbe, turc et anglais

Edita Tahiri est l’une des principales fondatrices et dirigeantes du mouvement pour l’indépendance du Kosovo. Elle a occupé les postes de vice-Premier ministre, ministre des Affaires Etrangères pendant dix ans, durant la difficile période de la libération du Kosovo (1990-2000), ministre du Dialogue, ministre de l’Administration publique, négociateur de paix et membre du Parlement tout au long de cinq mandats.

Elle a à son actif une longue expérience dans les domaines de la politique étrangère et de la sécurité, des relations internationales, de la résolution des conflits, des négociations de paix internationales et des transitions post-conflit. Eminente négociatrice de paix et négociatrice en chef pour le Kosovo et la région des Balkans, elle compte environ 30 ans d’expérience. Elle est reconnue comme la seule femme négociatrice de paix dans les Balkans à avoir participé aux processus de paix internationaux tels que la Conférence internationale de Rambouillet sur la paix au Kosovo (1999), la négociation de paix avant Rambouillet (1998), la Conférence de Londres sur la désintégration de l’ex-Yougoslavie (1992) et comme négociatrice en chef du Kosovo dans le cadre du Dialogue facilité par l’UE sur la normalisation des relations de voisinage entre le Kosovo et la Serbie (2011-2017). En tant que négociatrice en chef du Kosovo dans les négociations de paix avec la Serbie, elle est la signataire du premier accord jamais conclu entre le Kosovo et la Serbie, après 20 ans de pourparlers de paix.

Outre se consacrer à l’autonomisation des femmes et au programme Femmes, Paix et Sécurité (FPS), elle préside le Lobby régional des femmes pour la paix, la sécurité et la justice en Europe du Sud-Est depuis 14 ans. Elle est membre du réseau Women Waging Peace Network.

Diplômée de l’Université Harvard, auprès de l’Ecole John F. Kennedy School of Government, elle détient une maîtrise en administration publique et une spécialisation en relations internationales. Elle possède un doctorat en sciences politiques axé sur la construction de l’État international à l’Université de Pristina, en coopération avec l’Université Johns Hopkins de la SAIS. Elle est titulaire d’une bourse Fulbright et est diplômée du Centre européen d’études de sécurité George C. Marshall.

Edita Tahiri

Edita Tahiri est l’une des principales fondatrices et dirigeantes du...

Elif Kalan

Categories: Anglais, Cohésion sociale, Construction de la paix, Europe centrale, Europe de l’Est, Europe du Sud-Est, Français, Gender-sensitive conflict resolution, Médiation communautaire, Programmes d’aide aux réfugiés, Résolution des conflits spécifique aux jeunes, Turc, Turqui
Location: Turquie
Expertise géographique: Turquie, Moyen-Orient, Europe centrale et du sud-est
Expertise thématique: résolution des conflits et médiation communautaire tenant compte des spécificités des femmes et des jeunes, consolidation de la paix, cohésion sociale, programmes d’intervention en faveur des réfugiés
Langues: turc (langue maternelle), anglais (courant) et français (débutant)

Elif Kalan est une consultante indépendante en analyse et résolution des conflits, en consolidation de la paix ainsi qu’en programmes et initiatives communautaires. Elle possède une vaste expérience professionnelle avec les organisations internationales, telles que GIZ, les agences des Nations Unies, la Commission européenne, les organisations humanitaires comme IMC et Ret International. Récemment, elle a mené des consultations pour ONU-Femmes Turquie dans le cadre du Programme de réponse en faveur des réfugiés en matière de genre. Elle a ainsi opéré avec les communautés syriennes et d’accueil sur la question du genre en situations d’urgence et en présence de conflits complexes, de mȇme que sur leur atténuation grâce à des pratiques locales de médiation et une approche de cohésion sociale. Elle a également organisé des formations et des ateliers au sein de nombreuses universités. Elle est co-fondatrice de de la société Conflictus de conseil en formation sur la résolution des conflits en Turquie où elle a conçu, maintenu, développé et dispensé de multiples programmes et projets de formation dans le but de renforcer les compétences et les connaissances des groupes, notamment en matière de résolution des conflits et de médiation communautaire. Elle s’est montrée particulièrement active au sein de l’antenne turque du RFMM depuis son lancement et a co-dirigé un programme de formation à la médiation sensible au genre intitulé « Les femmes et la médiation », adressé aux femmes travaillant intensément aux programmes de réponse en faveur des réfugiés auprès des OSC et aux autorités locales. Elle est extrȇmement motivée et s’intéresse non seulement au leadership des femmes et des jeunes dans les processus de résolution des conflits et de médiation à tous les niveaux, mais également au développement de programmes de formation sur mesure et spécifiques en utilisant des méthodes de médiation sensibles au genre et propres aux jeunes et aux femmes. Elle est titulaire d’une maîtrise en analyse et résolution des conflits à l’Université Sabanci d’Istanbul et d’un master en sociologie politique auprès de l’École d’économie et de sciences politiques de Londre grâce à une bourse Jean-Monnet, dans le cadre du programme de bourses d’études « Femmes et conflits dans la résolution 1325 » et du programme de bourses législatives soutenu par le Département d’État américain.

Elif Kalan

Elif Kalan est une consultante indépendante en analyse et résolution...

Emine Çolak

Categories: Anglais, Chypre, Conflits ethniques/linguistiques, Droits de l’homme, Dynamiques des conflits, Français, Turc
Location: Chypre
Expertise géographique: Cyprus
Expertise thématique: dynamique des conflits, conflits ethniques/linguistiques, droits de l’homme
Langues: anglais, turc et français raisonnable

Emine Çolak is a Turkish Cypriot lawyer/barrister practicing in Nicosia since 1982, specializing in human rights. For 25 years, she has trained in and used mediation and negotiation skills professionally and in activism. She is member of several cross community dialogue groups for reconciliation and reunification focusing on tangible ways to resolve the frozen conflict. She coordinated Committees negotiating laws attached to the comprehensive solution proposal, the Annan Plan in 2004. As a co-founder and head of the Turkish Cypriot Human Rights Foundation for 10 years, she worked to elevate the standard of human rights in her community through awareness raising, reporting and legal challenges also contributing to the formation of the Immoveable Property Commission to solve property disputes pending a solution. She speaks fluent Turkish and English and reasonable French. During 2015 and 2016 she served as the Foreign Minister of her community. She considers her expertise to be in conflict dynamics arising after independence in former colonies with communities clashing over ethnic/linguistic differences believing that reinforcing human rights is an essential tool for overcoming disputes within and between communities. Being dedicated to achieving gender equality and the effective participation of women in all fields of life and governance she regards the absence of enough women and gender sensitivity peace processes is clearly a major cause of the limited success of many of them. Consequently, she is now a member of the Women Mediators Across the Commonwealth and the Mediterranean Women Mediators networks, and co-founder of its Cyprus Antenna.

Emine Çolak

Emine Çolak is a Turkish Cypriot lawyer/barrister practicing in Nicosia...

Jeta Krasniqi

Categories: albanais, Albanie, Anglais, Français, Italien, Kosovo, Le traitement gestion du passé, Médiation, Négociation, Prevention and réhabilitation of VSRF, serbo-croate, Turc, Ukraine
Location: Kosovo
Expertise géographique: Kosovo, Albanie, Ukraine
Expertise thématique: prévention et réhabilitation de la violence sexuelle liée aux conflits (CRSV), traitement du passé, processus de négociation et de médiation
Langues: anglais, italien, turc, français (notions), serbo-croate (notions), albanais (langue maternelle)

Jeta Krasniqi est chef de projet à l’Institut démocratique du Kosovo (KDI) depuis 2016. Elle se concentre sur les négociations entre le Kosovo et la Serbie en travaillant avec le parlement, dans le but de renforcer la surveillance, la transparence et la responsabilité du processus. Elle incite par ailleurs au dialogue social et politique
interne par le biais de réunions des parties prenantes concernées avec les citoyens et la société civile, et l’analyse de la recherche. Mme Krasniqi oeuvre auprès d’ONU Femmes en tant que consultante internationale sur la prévention et la réponse aux violences sexuelles liées aux conflits en Ukraine. Parallèlement, elle exerce ses fonctions de vice-présidente de la Commission gouvernementale pour la vérification et la reconnaissance des victimes de violences sexuelles liées au conflit pendant la guerre, en représentant la société civile. Auparavant, elle occupait le poste de conseillère politique de la
Présidente du Kosovo, Atifete Jahjaga, où elle était chargée des questions du domaine de la politique étrangère, de la promotion des droits de l’homme et de l’égalité des sexes. Mme Krasniqi était la coordinatrice du Conseil national pour les survivants de violences
sexuelles pendant la guerre, établi par la Présidente du Kosovo de l’époque, Atifete Jahjaga. Elle est engagée depuis longue date envers les organisations de la société civile dans la promotion du rôle des femmes dans la société au Kosovo et en Albanie. Jeta Krasniqi est diplômée en affaires internationales à l’Université Johns Hopkins, Ecole des études internationales avancées (SAIS) et a terminé ses études de premier cycle en relations internationales auprès de l’Université de la
Méditerranée orientale en République turque de Chypre du Nord. Jeta Krasniqi est membre du conseil d’administration du Réseau des
Femmes du Kosovo et du Fond américain pour l’éducation au Kosovo (KAEF).

Jeta Krasniqi

Jeta Krasniqi est chef de projet à l’Institut démocratique du...

Layık Topcan Mesutoğlu

Categories: Aménagement du territoire/planification spatiale, Anglais, Chypre, Conflits sur la gestion de ressources, conflits de la propriété et sur la protection de l’environnement, Développement durable, Turc, Turqui
Location: Chypre, Turquie
Expertise géographique: Chypre, Turquie
Expertise thématique: aménagement du territoire et de l’espace urbain, développement durable, développement immobilier et conflits liés à la protection de l’environnement vis-à-vis de la gestion des ressources
Langues: anglais et turc

Layık Topcan Mesutoğlu est une urbaniste comptant plus de 40 ans d’expérience. Elle est diplômée à l’Université technique du Moyen-Orient à Ankara. Après 36 ans de service au sein du département d’urbanisme de Chypre du Nord, elle a pris sa retraite en tant que directrice adjointe du département. Actuellement, elle est consultante en matière de planification et d’environnement. Elle est membre du Haut Comité du patrimoine historique et culturel. De 2015 à 2020, elle a pris part aux négociations de paix à Chypre en tant que membre du Groupe de travail sur la propriété chypriote turque.

Elle a suivi des formations sur la préservation historique, la planification et la gestion stratégiques, le développement durable, les politiques de genre dans la planification du développement et l’acquis environnemental de l’UE. Elle est une médiatrice formée et une facilitatrice.
Au sein de la société civile, Mme Topcan Mesutoğlu s’est prodiguée en faveur des femmes, de l’environnement et de la paix. Elle a travaillé activement à la réalisation d’objectifs dans le domaine du développement durable, de la protection de l’environnement, de la conservation du patrimoine historique et culturel, de l’égalité de genre et de la paix.

Mme Topcan Mesutoğlu estime que l’absence de sensibilité à l’égard de la question du genre et d’une participation efficace des femmes aux processus de paix est l’une des principales contraintes entravant le succès des nombreux efforts déployés dans la prévention et la résolution des conflits. Elle est d’avis que l’égalité de genre et la justice, de même que la participation des femmes aux prises de décision dans tous les secteurs de la vie, sont des éléments essentiels pour un avenir durable.
Sa forte conviction et son dévouement en faveur de l’autonomisation des femmes l’ont amenée à rejoindre la famille des femmes médiatrices de la Méditerranée et l’ont motivée ultérieurement à devenir l’une des co-initiatrices de l’antenne chypriote du RFMM, dans le but de renforcer le rôle des femmes en tant qu’agentes de changement actives dans la consolidation de la paix, la protection de l’environnement et dans tous les domaines de manière générale.

Layık Topcan Mesutoğlu

Layık Topcan Mesutoğlu est une urbaniste comptant plus de 40...

Özge Özoğul

Categories: Anglais, Chypre, Compétences interculturelles, Diversité linguistique, Espagnol, Multilinguisme, Politique linguistique, Turc
Location: Chypre
Expertise géographique: Chypre
Expertise thématique: multilinguisme, diversité linguistique, politique linguistique, compétence interculturelle
Langues: turc, anglais et espagnol

Özge Özoğul est la responsable des opérations de l’Association pour le dialogue et la recherche historiques (AHDR), une organisation multi-communautaire de la société civile qui joue un rôle dans le processus de consolidation de la paix à Chypre à travers l’éducation. Elle poursuit actuellement des études de doctorat au Pays Basque dans le cadre du programme “Education : École, langue et société ». Elle est originaire de Nicosie, à Chypre, et est diplômée de l’Université de Southampton, au Royaume-Uni. Elle a obtenu une maîtrise en multilinguisme à l’Université de Groningue, aux Pays-Bas, avec une spécialisation en éducation multilingue et en planification des politiques linguistiques. Elle a eu l’occasion d’améliorer ses connaissances et compétences en matière de consolidation de la paix et de médiation grâce à son poste au sein de l’AHDR et aux formations auxquelles elle a pris part, qui l’ont encouragée à entrer en contact avec des médiateurs et à s’engager ainsi activement dans la médiation. Elle est devenue membre du RFMM dans le but d’apprendre avec et par ses membres, de donner de la visibilité aux femmes au niveau local, régional et international, de plaider pour la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et de renforcer la collaboration entre les programmes FPS et JPS. L’une de ses valeurs est la réflexion, qui contribue à faire d’elle une praticienne efficace, favorisant la responsabilité, la créativité et l’avancement. Dans le cadre de ses fonctions, elle joue un rôle actif dans l’élaboration et la mise en œuvre d’interventions éducatives qui i) favorisent le dialogue, la coopération et la confiance entre les différentes communautés à Chypre et au sein de chaque communauté ; ii) encouragent la pensée critique, la multiperspectivité et la compréhension historique ; et iii) fournissent des espaces pour la recherche et l’apprentissage entre pairs. Elle anime également des ateliers d’éducation à la paix.

Özge Özoğul

Özge Özoğul est la responsable des opérations de l’Association pour...

Turc, anglais

Categories: Anglais, Caucase du Sud, Chypre, Conception du processus, Construction de la paix, Evaluation, Français, Médiation, Moyen Orient, Processus de paix inclusifs, Turc, Turqui
Location: Turquie
Expertise géographique: Chypre, Moyen-Orient, Caucase du Sud, Turquie
Expertise thématique: analyse, processus de paix inclusifs, médiation, consolidation de la paix, conception de processus
Langues: anglais (courant / avancé), français (débutant), turc (langue maternelle)

Esra Çuhadar est professeur associée au département de sciences politiques de l’Université Bilkent en Turquie et chercheur principale à l’Initiative pour une transition et une paix inclusives à Genève. Auparavant, elle a été chercheur-boursière Jennings Randolph à l’Institut américain de la paix et chercheur invitée avec une bourse Fulbright à l’Ecole de droit et de diplomatie Fletcher de l’Université Tufts. Elle a également travaillé à l’Université Sabancı d’Istanbul. Elle a obtenu une maîtrise, un doctorat et un certificat d’études supérieures en résolution de conflits appliquée à l’Ecole Maxwell de la citoyenneté et des affaires publiques de l’Université de Syracuse. Elle a été largement publiée dans les meilleures revues universitaires et dans plus de vingt  livres et a remporté de nombreuses subventions de recherche sur les processus de paix inclusifs, la médiation, la diplomatie de la deuxième voie et le rôle de la société civile dans la consolidation de la paix, l’évaluation de la consolidation de la paix, la pédagogie de la négociation et le leadership politique. Elle a également organisé de nombreuses formations et consultations sur les processus de négociation et de médiation pour divers groupes et organisations dans le monde entier. Elle travaille comme médiatrice régionale pour la Banque mondiale en Turquie et dans le Caucase depuis 2011 ainsi que dans le cadre de la liste de médiation de l’OSCE depuis 2015. Elle a été élue membre du conseil d’administration de la Société internationale de psychologie politique (2010-2012) et du conseil d’administration de l’Initiative de réseau de la médiation européenne entre 2007 et 2010. Elle est un des principaux membres du MWNM et de l’antenne du RFM en Turquie, lancée en 2019, car cela lui permet de partager avec d’autres femmes son expertise en matière de médiation et d’agir en solidarité vis-à-vis des défis liés à l’inclusion des femmes dans les processus de paix.

Turc, anglais

Esra Çuhadar est professeur associée au département de sciences politiques...